Coups de Cœur pour les adultes

Laurent Gounelle

Intuitio

Timothy Fisher, jeune auteur de polar, mène une vie tranquille dans une rue du Queens à New York, avec son chat Al Capone. Quand deux agents du FBI se présentent à sa porte pour lui demander de les aider à arrêter l’homme le plus recherché du pays, il croit d’abord à une plaisanterie. Mais après un moment de rejet, il finit par accepter leur étrange proposition : rejoindre un programme secret visant à former des intuitifs, des personnes capables d’accéder à volonté à leurs intuitions.

Avis de Magalie : Comme il en a l’habitude, Gounelle nous plonge dans une histoire palpitante, romanesque, sous couvert de parler d’une vraie expérience de développement personnel. Dans ce roman, l’auteur nous laisse entrevoir le pouvoir de l’intuition, ou comment chacun possède la capacité d’accéder à une source de connaissance infinie.

Au travers d’une intrigue mêlant les services secrets américains, Gounelle parvient à glisser un argumentaire étayé sur le rôle de la finance mondiale dans la crise écologique. Le héros parviendra-t-il à empêcher les attentats visant de grandes firmes impliquées dans le financement de la déforestation amazonienne ?

Pour cela, il doit s’approprier une vraie méthode, le remote viewing, permettant de décupler ses capacités intuitives afin de se connecter au terroriste et déjouer ses plans, au péril de sa vie.

©, Calmann-Lévy, 2021

Camila Sosa Villada

Les vilaines

« La Tante Encarna porte tout son poids sur ses talons aiguilles au cours des nuits de la zone rouge du parc Sarmiento, à Córdoba, en Argentine. La Tante – gourou, mère protectrice avec des seins gonflés d’huile de moteur d’avion – partage sa vie avec d’autres membres de la communauté trans, sa sororité d’orphelines, résistant aux bottes des flics et des clients, entre échanges sur les derniers feuilletons télé brésiliens, les rêves inavouables, amour, humour et aussi des souvenirs qui rentrent tous dans un petit sac à main en plastique bon marché.
Une nuit, entre branches sèches et roseaux épineux, elles trouvent un bébé abandonné qu’elles adoptent clandestinement. Elles l’appelleront Éclat des Yeux. »

Avis de Jeannette : Le premier roman écrit par l’écrivaine argentine transsexuelle Sosa Villada. L’histoire est fictive, mais nourrie du vécu personnel…

Il s’agit du roman poignant, sombre …qui ne nous laisse pas indifférent à la société transgenre et la prostitution.

Le roman pourrait être une base pour parler avec nos adolescents et pas seulement sur ce sujet difficile.

©, Métaillé, 2021

Samuelle Barbier

La sirène et le scaphandrier

« Nous avons tous une histoire à raconter. Êtes-vous prêts à entendre la mienne ? »
« Nous avons tous une histoire à raconter. Êtes-vous prêts à entendre la mienne ? J’ai été élevé dans les marécages du sud-est du Texas, sur ces terres rouges où règnent les vrais Cajuns. Maintenant que je suis « en cage’, je passe le plus clair de mon temps à imaginer ce qui se passe à l’extérieur.  » Zach

New York. Zach est enfermé dans une cellule, il paie sa dette à la société.
Londres. Hanna est enfermée, elle aussi. Elle vit recluse dans son appartement, incapable d’en franchir le seuil.
Poussée par son psychologue, elle s’inscrit à un programme pour correspondre avec des prisonniers et fait la connaissance de Zach, qui attire son attention dès ses premiers mots. Et s’il offrait à Hanna une liberté qu’elle pense hors de portée ?

Avis de Marie-Claude : Voici un roman d’une écriture simple et claire. Les pages défilent agréablement.

Les acteurs principaux :

Elle : enfermée dans une cage de verre, son appartement, en Angleterre. Elle souffre d’agoraphobie suite à un accident. Seuls contacts : un psychologue et un facteur.

Lui : entre quatre murs dans une prison américaine. Grace à un programme de correspondance, ils se soutiennent mutuellement.

Ils se racontent, ils se livrent au détour de leurs lettres. Petit à petit les sentiments se transforment … jusqu’au jour où … Je recommande ce bon moment de détente.

©, Hugo et Compagnie, 2019