Coups de Cœur pour les adultes

Lucinda Riley

Les mystères de Fleat House

« Lorsqu’un élève est retrouvé mort au très prestigieux internat de Fleat House, au cœur du Norfolk, c’est tout d’abord la piste de l’accident qui est privilégiée. Mais pour Jazz Hunter, enquêtrice londonienne sollicitée pour l’investigation, tout porte à croire qu’il s’agit d’un meurtre…

La victime, Charlie Cavendish, fils d’un grand avocat, avait en effet beaucoup d’ennemis. Alors que les mystères et les mensonges se multiplient à Fleat House, Jazz doit enquêter sur l’histoire des lieux et de ses occupants, et bientôt des secrets vieux de plus de trente ans refont surface… »

Avis de Luisa : Les Mystères de Fleat house est le seul roman policier de Lucinda Riley. Il fait parti de ses premiers ouvrages et n’a été édité qu’après sa disparition.

Les Mystères house reposent sur une intrigue captivante dont les évènements passés influent sur ceux du présent. Tout au long de l’histoire, les éléments se mettent en place et nous amènent tranquillement au dénouement.  

©, 2023, Gabelire

Michiko Aoyama

Un jeudi saveur chocolat

À Tokyo, le petit café caché sous les cerisiers le long de la rivière Meguro accueille toutes les semaines une mystérieuse habituée. Chaque jeudi, Mme Chocolat chaud – comme la surnomment gentiment le serveur – commande un chocolat chaud avant de s’installer à la même table en bois proche de la baie-vitrée. Et chaque jeudi, elle sort un délicat papier à lettre et se lance dans la rédaction d’une longue missive. Une routine immuable qui ne manque pas d’éveiller la curiosité du serveur. Jusqu’au jour où Mme Chocolat chaud éclate en sanglots devant sa tasse…

Avis de Jeannette : De Tokyo à Sydney, d’une personne à l’autre nous découvrons plusieurs vies et liens tissés, souvent invisibles. C’est un roman nippon très poétique qui nous réchauffe le cœur, comme le chocolat chaud, à travers les messages et les sujets abordés : les rêves, l’amour, l’amitié.

« Mais peut-être avons-nous tous plus ou moins joué ce rôle pour quelqu’un. Peut-être avons-nous changé la vie d’une personne, quelque part, sans le savoir » (p.178)

©, 2023, Nami

Anne Berest

La carte poste

« La carte postale est arrivée dans notre boîte aux lettres au milieu des traditionnelles cartes de voeux. Elle n’était pas signée, l’auteur avait voulu rester anonyme. Il y avait l’opéra Garnier d’un côté, et de l’autre, les prénoms des grands-parents de ma mère, de sa tante et son oncle, morts à Auschwitz en 1942. Vingt ans plus tard, j’ai décidé de savoir qui nous avait envoyé cette carte postale, en explorant toutes les hypothèses qui s’ouvraient à moi.

Avis de Jeannette : C’est la proposition littéraire à retenir ! Le lecteur découvre la famille Rabinovitch avant la 2ième Guerre Mondiale, pendant et après…

L’histoire vraie d’une famille juive présentée par Anne Berest, écrivaine, qui est pleine d’émotions, de souvenirs.

Cette histoire fait écho aux événements actuels qui se déroulent en France et ailleurs dans le monde.

Ce livre est à disposition sur la liseuse de la médiathèque.

©, 2021, Grasset